en Ecosse et en Irlande

Voyage en Irlande : derrière la carte postale

Un article très intéressant  paru sur le blog de Vincent Presumey, sur le site de Mediapart en 2014

https://blogs.mediapart.fr/vincent-presumey/blog/270714/irlande?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

« Sous cette beauté, il y a des tragédies épouvantables. Les Irlandais sont la seule nation européenne dont la population a baissé au XIX° siècle, lors de « l’apogée de l’Europe », et le niveau d’avant 1848 n’est pas encore retrouvé aujourd’hui y compris en comptant, comme il faut le faire, l’Irlande du Nord (ne dites pas l’Ulster : l’Ulster est plus grande, l’amputation de la nation a aussi amputé l’Ulster). Mais si le vent sur la lande, le murmure de la prairie, l’odeur des tourbières, vous donnent la joie, sachez qu’il y a des larmes là-dessous, car l’extension de ce paysage, toujours latent sous le bocage dans toute l’Irlande, et s’affirmant dés qu’on dépasse les 200 m. d’altitude et plus vite encore quand l’océan est proche, cette extension n’a pas été naturelle. Je le savais déjà par Marx, et sa note du livre I du Capital contre je ne sais plus quelle duchesse philanthrope dont la fortune écossaise s’était faite de l’expropriation des villageois, de la conversion des cultures et pâtures puis des pâtures elles-mêmes en dear forest, en landes à coqs de bruyère. Je le savais mais pas à ce point … »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s