en Ecosse et en Irlande

CINEMA

The Commitments d’Alan Parker (1991)

The Commitments d’Alan Parker 1991
Avec Robert Arkins , Michael Aherne , Angeline Ball …

5020117_std

Les Irlandais sont très attachés à ce film, de nouveau  à l’affiche à Dublin en mars.

A voir ou revoir absolument, que l’on aime ou non la « soul »

Critique Cécile Mury- Télérama

 Genre : complètement soul.

Jimmy Rabbitte pointe au chômage et végète chez ses parents, dans une banlieue miteuse de Dublin. Fan de musique soul, il décide de monter un groupe. Après une annonce dans le journal et un casting plutôt farfelu, les Commitments se mettent au travail. D’abord dissonante et trébuchante, la bande de zozos fait des étincelles.

Cette attachante chronique, dans l’Irlande des années 1980, est adaptée d’un roman de Roddy Doyle, l’irrésistible auteur de The Snapper et de The Van, portés à l’écran par Stephen Frears. Répétitions explosives, cuites mémorables, petites et grandes misères sociales : Alan Parker compose un portrait de groupe nerveux et juste, avec ce qu’il faut de cocasserie, mais aussi d’amertume, interprété par des comédiens épatants. Captée avec fougue, dans ses couacs et ses moments de grâce, la partie musicale du film est un régal

Cécile Mury

Publicités

Jimmie’s Hall de Ken Loach

Au moment de la sortie du film au Festival de Cannes, on a reproché à Ken Loach d’avoir fait cette fois-ci un film un peu trop « classique ». Il est pourtant magnifique, et tellement d’actualité aujourd’hui en Irlande au moment où l’Eglise tente une nouvelle fois de tirer partie de la crise… et de la misère! Un superbe film.